Accueil

Nombreux sont ceux qui regardent d’un œil méfiant ce côté de l’alimentation, qui pourtant, est d’une logique implacable. Si nous regardons les autres espèces qui vivent sur notre planète, et dont beaucoup de ces espèces étaient sur notre planète bien avant nous, il y a des questions à se poser.

 

Pourquoi ces espèces « animales » sont-elles toujours présente sur notre planète ? Alors que notre espèce se dépérit et ce déforme dans bien des sens ? Quand je dis se déforme, je veux parler de l’obésité et des maladies de plus en plus nombreuses et déformantes qui naissent chaque jour.

 

Ces espèces animales, se nourrissent toujours de la même façon depuis qu’ils sont apparus sur notre planète. Celles dont l’alimentation s’est modifiée au cours des millénaires ont disparu. La liste est longue, à commencer par les dinosaure ? Ces espèces se nourrissaient-elles en accord avec leur groupe sanguin ? Certainement oui… mais si leurs sources alimentaires ont changé plus vite que leurs possibilités d’adaptation, ces espèces ont disparues. Je ne crois pas à ce gros cailloux qui se serait écrasé sur notre planète et aurait anéanti cette espèce, non ! Je pense plutôt que l’alimentation des dinosaures herbivore s’est transformée, et a fait disparaître ces herbivores, que les carnivores n’ayant plus de viande pour se nourrir, ont disparu à leur tour. Je me base sur le fait que les crocodiles n’ont pas disparu…

 

En ce qui concerne notre espèce, la question se pose, car nous pouvons connaître notre groupe sanguin, et nous alimenter en fonction de notre groupe sanguin. Des chercheurs se sont dévoués pour nous renseigner, et espérer que l’espèce humaine que nous sommes, comprendra que l’amélioration de sa santé est dans son alimentation.

 

Voici quelques mots sur les rapports entre l’alimentation et les groupes sanguins. Découvertes par le Dr D’Adamo père, et poursuivie par son fils et d’autres chercheurs, qui ont constaté les différences d’alimentation en fonction de chaque groupe sanguin dont l’espèce humaine est tenante d’après son origine, et les évolutions qui en ont suivit au cours des millénaires. Libre à chacun d’y porter attention ou pas ? En ce qui me concerne, après avoir suivi ces conseils et m’être alimenté en fonction de mon groupe sanguin, je ne peux qu’en constater les bienfaits.

 

Nos groupes sanguins sont au nombre de quatre, qui sont déterminés par les groupes ABO, qui veulent dire, le groupe A, le groupe B, le groupe AB et le groupe O. En vérité, ils ne sont pas déterminés dans l’ordre, car le groupe majoritaire est le groupe O, environ 40 et 45 % de notre espèce. Suivi par le groupe A, environ 35 à 40%. Le groupe AB, est lui, aux environs de 4 à 11%, et le groupe B ne serait représenté que de 2 à 5 %.

 

Bien sûr, les pourcentages d’estimation des groupes sanguins, ne sont qu’estimation plutôt légère, compte tenu des milliards d’êtres humains qui ne connaissent pas leur groupe sanguin. Mais ces estimations peuvent quand même être prises avec autant de sérieux qu’un sondage l’ors d’une élection quelle qu’elle soit.

 

Toutes ces pages concernant les groupes sanguins peuvent intéresser chacun de nous, (et je vous le conseille) pour en constater les différences d’alimentation, dont les grandes sociétés multinationales de l’alimentation ne semblent pas vouloir en tenir compte, du fait qu’ils nous préparent notre alimentation sur les mêmes bases. C’est-à-dire, le blé, le porc et tous les dérivés, qu’ils cuisinent dans la même marmite. Pas plus d’ailleurs que les laboratoires pharmaceutiques qui ne pensent qu’à la manne financière que leur procurent les inconvénients causés dans les masses que nous sommes, du fait de notre alimentation imposés. En oubliant ou en ne voulant pas savoir que nous sommes tous différents en fonction de nos groupes sanguins, qui ne sont heureusement qu’au nombre de quatre.

 

Des études on été faites sur les groupes sanguins et les résultats sont étonnant. Ce qui est bon pour un groupe sanguin ne l’est pas pour un autre, alors comment déterminer ce qui est bon pour vous et ce qui ne l’est pas en fonction de votre groupe sanguin ?

 

Il faut savoir, que la grande industrialisation de l’alimentation, fait, qu’ils veulent nous faire consommer à tous les mêmes choses ? Les grandes multinationales fabriquent des composés de consommation qui comportent un mélange de produits dont chacun de nous, en fonction de son groupe sanguins, devrait s’abstenir de consommer. C’est tout simplement une honte, et un empoisonnement envers les masses que nous sommes. Quand les résultats de ces erreurs seront reconnues, l’histoire des transfusions du sang contaminé ne sera que de la roupie de sansonnet.

 

Voici un exemple frappant : j’appartiens au groupe O, et le groupe O doit, entre autres, éviter de consommer du porc, mais je peux consommer du canard, donc, je recherche dans les produit mis en vente dans les rayons des magasins, des produits à base de canard, et je trouve de la mousse de canard. En lisant la composition de ce produit, je constate que cet article de mousse de canard est mélangé entre autres, à de la graisse de porc. C’est bien ce qui prouve que la grande industrialisation des produits de consommation veut nous faire manger à tous les mêmes choses. Et l’on s’étonne qu’ensuite, que tant de monde se retrouve chez le médecin pour soulager des maux causés par l’alimentation. J’ajoute que la prolifération des élevages de porc, qui, non seulement, pollue notre organisme, mais pollue aussi l’atmosphère et les sols, par l’épandage du lisier de ces élevages de porc, que les sols ne peuvent plus absorber.

 

Un autre exemple : le pain de seigle. Étant du groupe O, mon groupe sanguin doit s’abstenir de consommer des aliments à base de blé, je consomme donc du pain de seigle, qui est neutre pour mon groupe sanguin. Mais j’apprends que le pain de seigle ne peut être fabriqué sans être mélangé à de la farine de blé, et c’est vendu pour du pain de seigle. Ainsi contre ma volonté, si je veux manger du pain, mais ne pas consommer de blé, je dois m’abstenir de pain quel qu’il soit ou supporter les inconvénients dus au blé et au gluten qu’il contient. On s’étonnera encore qu’il y ait tant d’obèse, puisque le blé fait grossir les personnes du groupe O.

 

J’ai recherché d’autres aliments que mon groupe sanguin peut consommer sans craindre un dérangement gastrique. De tous les produits que je pouvais consommer, ils étaient tous « accompagnés » de graisse de porc. N’étant pas Musulman, je me moque de la graisse de porc, mais pourquoi vouloir à tout prix nous faire consommer ce qui nous est néfaste ? La réponse est toute simple, soit, ils ne connaissent pas les inconvénients que peut causer un aliment dont le groupe sanguin concerné ne peut supporter, soit, ils ne veulent pas le connaître. Mais pourquoi aussi ? La majorité des services de médecine ne connaissent pas ou ne veulent pas faire le rapprochement entre les nombreux maux que rencontrent les masses que nous sommes, et les « malades » qui remplissent chaque jour les nombreux cabinets médicaux, et plus particulièrement après des bouffes. Ces composés alimentaires proviennent bien des grandes fabriques d’aliments de toutes sortes, copiés aussi par d’innombrables petites fabriques d’aliments, dits, pour tous les goûts, mais malheureusement pas pour tous les groupes sanguins. Je n’invente rien, il suffit de faire ses courses pour s’en rendre compte, et de constater qu’il ne nous est pas facile d’y échapper.

 

Je vous remercie de votre attention.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>